Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

Canicule

Référence : MEL_0849
Date : 05/08/1938

Éditeur : Temps présent
Source : 2e année, n°40, p.1
Relation :

Notice bibliographique BnF


Type : Billet
Version texte Version texte/pdf Version pdf

Canicule

Cette torpeur, cet abrutissement que nous impose la température, nous est une leçon d’humilité. Hé quoi! notre ferveur tient à des causes si basses! Le thermomètre monte et notre amour baisse… mais c’est que nous prenons pour une manifestation de l’amour un certain bien-être physique.
Nous ne finissons jamais de nous éprendre du sensible: l’atonie religieuse dont nous souffrons dans ces heures accablantes de l’été ne prouve rien contre nous —pas plus qu’en notre faveur, certaines heures de la saison clémente où nous nous sentions comme portés sur les ailes des anges.
Il n’empêche que pour certains chrétiens trop sensibles (dont je suis) août est un mois païen; cet août “bleu et doré”, comme le désigne Jammes, fait le vide, dévaste la plaine, et, sur l’arène du monde, d’où Dieu tout à coup paraît absent, l’œil aveugle du jour épand son feu.
Alors les mille puissances vaincues de la Grèce antique écartent les feuilles, surgissent d’entre les roseaux du fleuve et le grand Pan crie vers nous de toutes les forces de ses grillons et de ses cigales.
Mais alors aussi, dans l’Église glacée et sombre comme le puits où l’eau ne baisse jamais, la présence réelle du Seigneur suffit, pour qui s’y réfugie, à tenir en respect les forces élémentaires, faunes et dryades. Le double battement, dans le silence, de son cœur et de notre cœur, couvre l’appel assourdissant de l’argile crevassée et des prés mourant mourants de soif.
Et je songe que ces réflexions feront sourire beaucoup d’entre vous dont la vie intérieure ne dépend pas du thermomètre.
J’écris donc pour les autres, pour ceux qui se sentent liés charnellement à cette matière, à cette argile, dont leur corps est pétri et où il retournera un jour.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citer ce document

François MAURIAC, “Canicule,” Mauriac en ligne, consulté le 15 août 2022, https://mauriac-en-ligne.huma-num.fr/items/show/849.

Transcribe This Item

  1. MICMAU_Temps présent_1938_08_05.pdf