Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

La perle sans prix

Référence : MEL_0861
Date : 11/11/1938

Éditeur : Temps présent
Source : 2e année, n°52, p.1
Relation : Notice bibliographique BnF
Type : Billet
Version texte Version texte/pdf Version pdf

La perle sans prix

Les paroles de Hitler à l’égard de la France nous retiennent moins que ses actes, ou plutôt c’est à l’écart entre ses actes et ses paroles que nous mesurons notre confiance.
Qu’y a-t-il de vrai dans ce qu’on nous rapporte de la propagande allemande en Alsace? Est-il exact que les fonds de commerce n’y restent pas longtemps à vendre et que ce sont les Allemands qui les achètent? Est-ce un hasard si l’édition de Mein Kampf en vente sur les boulevards de Paris a été expurgée avec soin de toutes les menaces qui nous concernent, et même, m’assure-t-on, d’un certain chapitre sur le bon usage du mensonge? Me trompe-t-on lorsqu’on m’affirme que telle grossière feuille antisémite, distribuée sur les mêmes boulevards, est traduite mot pour mot de l’allemand et que les traducteurs ne sont même pas de chez nous?
Il n’existe pas de désastres irréparables en politique extérieure. La seule victoire allemande qui nous paraisse mortelle, c’est celle que le nazisme cherche à obtenir sur l’esprit français. Ici, ce qui est en jeu dépasse infiniment la France elle-même. Nous ne saurions trop le répéter: que nous le voulions ou non et quels que soient nos fautes, nos manquements, nos trahisons, nous n’en demeurons pas moins, en face du nazisme triomphant, les dépositaires d’un trésor, d’une perle sans prix, que nous cachons comme le petit Tarcisius pressait contre sa poitrine les Saintes Espèces.
Et si quelques-uns jugent que c’est faire trop d’honneur à une vieille nation coupable et humiliée que de la comparer à un enfant très pur et qui meurt pour ne pas livrer son Dieu, je répondrai que le vrai visage et le vrai cœur des nations, c’est le visage et le cœur de leur jeunesse, —et qu’en France ce sont des mains pures qui tiennent fortement la perle sans prix et qui la serrent contre un cœur où Dieu est vivant.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citer ce document

François MAURIAC, “La perle sans prix,” Mauriac en ligne, consulté le 4 février 2023, https://mauriac-en-ligne.huma-num.fr/items/show/861.

Transcribe This Item

  1. MICMAU_Temps présent_1938_11_11.pdf